Dictionnaire de la Jouissance

Didier Moulinier, Dictionnaire de la jouissance, Paris, L'Harmattan, « La philosophie en commun », 1999



Ce livre se présente en quelque sorte comme un « Dictionnaire de la Jouissance ». Bien sûr, il ne propose pas une collection de recettes pour apprendre à « bien jouir », ni une étude systématique de la question. Il se focalise plutôt sur le concept de jouissance dans sa relation avec 64 notions collatérales, en dénonçant les confusions, en défaisant les identifications que ces couples peuvent former. On s'aperçoit alors que la jouissance libérée, les jouissances ne sont concevables rigoureusement qu'à partir d'un Réel-Un qu'on appelle en l'occurence le Joui. La méthode étant sciement « chaotique », ou encore « terminologique », elle autorise une lecture désordonnée des différents articles qui s'équivalent en dernière instance, même si certains peuvent paraître plus conducteurs que d'autres (un système de renvois, à la fin de chaque texte, aidera le lecteur à reconstituer le puzzle). Le matériau utilisé est à la fois philosophique et psychanalytique, avec une nette prédominance de ce dernier et particulièrement du champ lacanien (champ de la jouissance). De ces deux domaines on a pu esquisser ailleurs et de façon plus explicite la « théorie unifiée », sous l'égide d'une méthode et d'une théorie « non-philosophiques » initiées par François Laruelle. Cette méthode se dévoile dans les textes présents d'une façon plus immanente, voire répétitive. Par ailleurs, cet « exercice » s'intégre dans un vaste projet d'encyclopédie non-philosophique, ou plus exactement de non-encyclopédie, actuellement en chantier


Didier Moulinier enseigne la philosophie. Il a déjà publié De la Psychanalyse à la Non-Philosophie, Lacan et Laruelle, aux éditions Kimé (1998).